La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Suppression desTASS: libre opinion de Daniel Paul, député (03/06/2009)

La RGPP, c’est la « Révision Générale des Politiques Publiques » : elle sert au gouvernement pour casser les services publics à travers le pays.

A présent, ce sont les Tribunaux des Affaires de Sécurité Sociale, les TASS, qui sont visés.

44 TASS disparaîtraient en France, dont celui du Havre. Le TASS du Havre, ce sont 546 affaires nouvelles en 2008, après 415 en 2007 et 370 en 2006. Le TASS, c’est le recours pour les victimes de l’amiante qui veulent des indemnisations plus justes et l’on sait que la région havraise est une des régions de France où il y a le plus de victimes de l’amiante. Le TASS du Havre, ce sont des délais de décision de plus en plus longs.

Tout serait regroupé sur Rouen : le but serait-il de décourager les victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles ou des salariés qui contestent des décisions les concernant, de faire valoir leurs droits à une plus juste réparation ?

Décidément, la droite ne recule devant rien ! Rien ne justifie une telle décision, sinon le mépris le plus absolu à l’égard de ceux qui, après avoir souffert de conditions de travail souvent indignes, seront à nouveau victimes en étant empêchés d’obtenir réparation.

Daniel PAUL, député.

Libre opinion parue dans le Havre libre du 14 février 2009

La Fnath Mentions légales Nous contacter