La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
La FNATH Mission Nous soutenir Nous rejoindre Groupements Espace presse Liens utiles Mobilisation

Espace Presse

Compte pénibilité La loi n’a aucune valeur pour le Medef !

La Fnath, association des accidentés de la vie, au nom de toutes les victimes du travail et leurs familles, dénonce fermement les propos du Medef qui refuse publiquement et par voie de presse d’appliquer la loi au 1er juillet prochain, en l’espèce la législation relative au compte pénibilité.

La Fnath tient à rappeler que, dans notre pays, l’incitation par voie de presse à commettre des délits est sanctionnée au plan pénal.

Or, les entreprises qui appliqueraient les « bons conseils » du président du Medef risquent bel et bien une condamnation pénale.

En tout état de cause, accepter les propos de M. Gattaz ouvrirait la voie à toutes les dérives.

Pourquoi ne pas inciter les entreprises à ne pas respecter l’interdiction de l’amiante par exemple ? Ou encore l’exposition des salariés à des produits cancérigènes ? Dans un autre registre, on pouvait aussi exhorter les entreprises à ne plus régler leurs charges sociales ou leurs impôts…

La FNATH, au-delà de l’écœurement, exprime sa plus vive inquiétude sur des propos déraisonnables qui, en ses temps troublés, portent une atteinte directe tant au dialogue social qu’à nos principes démocratiques les plus élémentaires parmi lesquels on trouve le respect du droit en vigueur.

Enfin, et surtout, il y a là un positionnement moral qui blesse profondément les victimes du travail et leurs familles, lesquelles ont précisément perdu leur santé au travail.

 
 
 
 
 
 
Contacts presse:

 François Verny

01 45 35 31 87

 

 
 
La Fnath Mentions légales Nous contacter