La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Une question à Martin Hirsch (16/03/2009)

Monsieur Michel Liebgott attire l’attention de Monsieur le Haut Commissaire aux Solidarités Actives contre la Pauvreté et à la Jeunesse sur les revendications du mouvement « Ni pauvre, ni soumis ».
 
Le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » regroupant une centaine d’organisations du champ du handicap, de la maladie, et du secteur sanitaire et social avait exprimé, il y a de cela un an, l’urgence de créer un revenu d’existence pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler en raison de leur handicap ou leur maladie, quels que soient leur lieu de vie et leur âge.
 
Le mouvement estime que les réponses apportées par le Gouvernement depuis ne sont pas à la hauteur des réformes à engager pour la création d’un revenu d’existence.
 
En effet, des centaines de milliers de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante vivent toujours sous le seuil de pauvreté, et ce malgré la revalorisation de 5% de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) en 2008, revalorisation qui par ailleurs oublie les personnes bénéficiaires de l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), de pensions d’invalidité ou de rentes d’accident du travail.     
 
Ces personnes déjà extrêmement fragilisées, doivent par ailleurs, faire face à l’augmentation des restes à charge avec par exemple l’instauration des franchises médicales.
 
Enfin, les personnes en situation de handicap sont particulièrement touchées par la crise économique et sociale : augmentation du taux de chômage, précarité de l’emploi accrue, augmentation du prix des produits de première nécessité… La crise financière et sociale rend encore plus urgente l’instauration d’un véritable revenu d’existence pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler en raison de leur handicap ou de leur maladie.
 
Aucune mesure prise ne prend en compte la dégradation financière des personnes en situation de handicap et des personnes atteintes de maladie invalidante.
 
Aussi, le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » demande d’urgence au Président de la République et au Gouvernement de prendre deux engagements d’ici le 29 mars prochain. D’une part, il souhaite un élargissement de la prime de solidarité active de 200 euros prévue au 1er avril 2009 à tous les bénéficiaires des minimas sociaux (y compris les titulaires de l’AAH ou de l’ASI), de rentes, de pensions dont le montant est en dessous du seuil de pauvreté. D’autre part, il réclame l’ouverture dès aujourd’hui d’un « Grenelle de la Solidarité » sur l’instauration d’un revenu d’existence.
 
Précédents articles:
(03/01/2017) Communiqués de presse 2016
(03/01/2017) Primaires
(09/02/2015) Accessibilité : Les associations s’unissent pour dire non
(15/10/2013) Débat sur l'aide juridictionnelle. Profitons-en pour aborder toutes les questions liées à l'accès aux droits des plus démunis !
(07/05/2013) Accessibilité : les sanctions sont maintenant inévitables
(13/02/2013) Le bout du tunnel pour les victimes de l’amiante condamnées par la Cour d’appel de Douai à rembourser leur indemnisation
(07/01/2013) Communiqués de presse 2012
(12/11/2012) Hypertension artérielle sévère
(12/06/2012) Aux côtés des accidentés de la vie. Après 5 ans de combat, les séquelles passent de 0 à 67% et la rente de 0 à 958,10 € par mois
(24/05/2012) Les victimes de l’amiante s’adressent à la nouvelle ministre des Affaires sociales.
(21/05/2012) Elections 2012. Les candidats répondent à la FNATH
(05/01/2012) Communiqués de presse 2011
(13/10/2011) Contribution pour l’accès à la justice de 35 euros Un retour (partiel) à la raison
(10/06/2011) Accessibilité des lieux de travail aux personnes handicapées : le Conseil d’Etat censure le décret et annule les dispositions relatives aux dérogations
(29/04/2011) Recours. Vignettes bleues
(17/02/2011) Le Gouvernement renforce l’inaccessibilité des bâtiments neufs Quand les actes sont en contradiction avec les paroles.
(10/02/2011) Etre handicapé en ville
(10/01/2011) Victimes de l’amiante. La prescription passe à 10 ans !
(14/09/2010) Position de la FNATH sur la réforme des retraites
(10/03/2010) Loi : cinq ans après
(05/02/2010) Les parlementaires nous répondent
(20/01/2010) Une question écrite
(21/09/2009) Réponses de Madame la garde des sceaux, ministre de la justice, aux questions écrites adressées par Monsieur Marc DOLEZ, député du Nord sur la plateforme revendicative adoptée par la FNATH, et qui sont parues au Journal Officiel du mardi 11 août 20
(17/06/2009) Réforme des TASS : la FNATH satisfaite du recul du gouvernement
(08/06/2009) Collaboration médecins du travail - médecins conseil
(04/06/2009) Retrait de l'amendement provoquant du député Lefebvre
(16/04/2009) Réponse de Rachida Dati, Ministre de la justice, à une députée sur la question de la suppression des TASS
(16/03/2009) Une question à Martin Hirsch
(09/02/2009) Amiante
(19/12/2008) PLF pour 2009 : La FNATH entendue par le Sénat sur le malus automobile pour les personnes handicapées
(19/11/2008) Emploi des personnes handicapées
(13/11/2008) Accidents de trajet : Daniel Paul interroge le ministre
(01/10/2008) Jeux paralympiques: question écrite d'un député
(24/09/2008) Réception des athlètes handicapés à l’Elysée
(08/09/2008) Un député écrit au gouvernement
(07/07/2008) Pas d'unanimité pour le plan de redressement
(02/06/2008) Bonus-malus écologique
(12/03/2008) Elections municipales : les partis politiques nous répondent
(20/02/2008) Un député écrit au gouvernement
(22/01/2008) Salariés agricoles: l'amélioration obtenue par la FNATH a été censurée
(22/01/2008) La FNATH obtient l'amélioration des veuves et orphelins des victimes du travail
La Fnath Mentions légales Nous contacter