La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

"Il a fallu réapprendre à vivre" (28/01/2009)

Ce matin d'avril 2006, la vie de Bruno W., jeune père de famille soissonnais, a basculé en l'espace de « vingt millièmes de seconde » Le petit laps de temps que l'expérimenté employé de France Telecom a malencontreusement passé au contact d'une ligne a moyenne tension de 20.000 volts a, en effet, suffi à l'handicaper pour le restant de ses jours. « J'ai été littéralement fusillé sur place, se souvient-il.

En un éclair, c'est une nouvelle vie qui a en fait commencé pour moi ». Hospitalisé durant deux mois, Bruno Wozniak dut finalement être amputé du bras gauche, greffé sur une partie du cou et opéré des yeux, histoire de retrouver un minimum de vision. Au-delà de l'indéniable souffrance physique, il a aussi fallu que ce dernier apprenne à accepter les séquelles induites par l'accident. « J’ai aussitôt été pris en charge par un psychologue, comme tous les membres de ma famille d'ailleurs, précise-t-il.

 

Vous savez, il n'est pas facile d'annoncer a son fils de 7 ans que son papa n'aura plus jamais de bras gauche ».

 

Dans les mois qui ont suivi le drame, et même encore aujourd'hui, la Fnath a également apporté un précieux soutien a l'employé soissonnais « Au départ, quand un accident comme celui-là vous arrive, vous ne savez pas vraiment comment réagir, continue-t-il. Mais la Fnath est justement là pour vous accompagner dans vos démarches et vous conseiller juridiquement. Elle nous aide en tout cas à progresser dans ce qui ressemble à un véritable parcours du combattant .» Bruno Wozniak a ainsi dû attendre plus deux ans avant d'être reconnu handicapé à 80 %. Encore en convalescence, le père de famille n'a toujours pas repris le travail au jour d'aujourd'hui. « Ça devient très long, surtout que ça laisse du temps pour ressasser tout un tas de choses négatives », confie-t-il. Une situation difficile a vivre que les structures d'accompagnement (Fnath ou l'Association des paralyses de France, par exemple) aident bien souvent a appréhender de la meilleure façon possible !

La Fnath Mentions légales Nous contacter