La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

TMS : le gouvernement diminue artificiellement le nombre de victimes. (16/12/2011)

Loin de diminuer, les troubles musculo-squelettiques continuent d’exploser et constituent la première maladie professionnelle. Pour tenter d’enrayer cette progression, le Gouvernement vient simultanément de lancer deux actions : d’une part, une campagne de prévention accompagnée de sports publicitaires, et, d’autre part, une refonte du tableau de maladies professionnelles n°57 (qui permet de faire reconnaître l’origine professionnelle d’un TMS) par la publication d’un décret au Journal Officiel. Si la première semble naturellement utile et indispensable (même si l’on pourrait toujours discuter de son contenu et des cibles visées), la deuxième, d’ailleurs plus discrète voire cachée du grand public, poursuit un objectif beaucoup plus pernicieux : diminuer artificiellement le nombre de TMS en alourdissant les démarches pour les victimes.

Cassons le thermomètre
Ce décret apporte des modifications notables : en premier lieu, il modifie la désignation des maladies qui, pour certaines d’entre elles, devront être objectivées par un IRM. Cela va obliger les victimes à réaliser un tel examen et à consulter des médecins spécialistes en secteur 2 et pas toujours enclin à réaliser des certificats médicaux. Mais c’est surtout l’établissement d’une liste de travaux très restrictive, qui va entraîner une diminution des TMS reconnus : en effet, il faut dorénavant pouvoir mesurer des angles d'abduction, mais aussi des durées moyennes minimales quotidiennes... Pour entrer dans les conditions de ce nouveau tableau de maladie professionnelle, il faudra, par exemple, avoir effectué des « travaux comportant des mouvements ou le maintien de l'épaule sans soutien en abduction avec un angle supérieur ou égal à 60° pendant au moins 3 h 30 par jour en cumulé ».
Alors, certes le gouvernement d’ici quelques mois pourra se targuer d’avoir limité l’explosion des TMS et se gargariser de l’efficacité des campagnes de prévention ou des actions menées par les entreprises. Mais sans nier leurs effets, si l’on constate dans les prochains mois une diminution de l’augmentation des TMS, celle-ci sera essentiellement due à l’impossibilité accrue pour les personnes concernées de faire reconnaître l’origine professionnelle de leur maladie. Alors que cette reconnaissance est déjà difficile et que ces troubles sont particulièrement sous-déclarées.


Une indemnisation inadaptée
Sans nul doute, certains oseraient répondre que les personnes concernées peuvent toujours se tourner vers le système complémentaire d’indemnisation des maladies professionnelles. Ce serait oublier un peu trop vite que pour pouvoir le faire, il faut, d’une part, présenter un taux d’incapacité supérieur ou égale à 25% et, d’autre part, prouver le lien entre leur maladie et leurs conditions de travail. En résumé, une procédure particulièrement inadaptée pour les victimes de TMS : difficile, en effet d’atteindre un tel taux avec un tel trouble. Que va-t-il se passer alors ? Non indemnisés, les TMS vont peser encore davantage sur la branche maladie et non plus sur la branche accidents du travail – maladies professionnelles et les personnes concernées ne recevront aucune indemnisation.
Par ailleurs, préférant se mobiliser pour prévenir ces troubles, le Gouvernement oublie de rappeler qu’ils conduisent la plupart du temps à une exclusion du monde du travail, malgré des taux d’incapacité qui peuvent sembler réduits : comment imaginer en effet qu’une caissière de plus de 50 ans, peu diplômée, ne pouvant plus bouger ni l’épaule ni le poignet puisse retrouver du travail ? Pourtant, elle ne recevra pour toute indemnisation qu’un capital d’un montant avoisinant les 4000 euros ; et, elle ne pourra pas bénéficier du volet pénibilité de la réforme de retraites, son taux d’incapacité étant vraisemblablement inférieur à 10%.
Pour le moment ne sont concernés par ce décret que les TMS de l’épaule, mais le Gouvernement ne va pas s’arrêter en si bon chemin. La suite est déjà en préparation avec la refonte des conditions concernant le coude !


Arnaud de Broca
Secrétaire général
FNATH, association des accidentés de la vie

Précédents articles:
(06/10/2016) Amiante : de plus en plus de cancers
(27/01/2016) Loi santé : les sages valident le tiers payant généralisé avec une réserve
(07/12/2015) Un plan pour que les patients puissent enfin penser leur fin de vie ?
(01/07/2015) Accessibilité numérique : La France rajeunit son référentiel et l’enrichit d’un label
(14/02/2014) Guide pratique « Choisir son véhicule TPMR »
(21/10/2013) Un cercle à vocation régionale
(30/09/2013) Compléter votre assurance scolaire avec la FNATH Avec ce nouveau partenariat de la FNATH, bénéficiez d’une réduction de 40% et d’une couverture large, incluant les risques liés à Internet. Indispensable pour les enfants et étudiants !
(05/04/2013) Nouvelle prestation pour les victimes du travail. La FNATH accompagne les personnes concernées par cette nouvelle prestation
(08/11/2012) Grande cause nationale 2013 : luttons ensemble contre les accidents de la vie courante
(09/07/2012) Chiens guides d’aveugles : La FFAC dit STOP aux idées reçues !
(12/06/2012) Deux-roues : les conducteurs des plus de 125 cm³ ont une exposition maximale au risque d’accident
(16/12/2011) TMS : le gouvernement diminue artificiellement le nombre de victimes.
(27/06/2011) La Cour des comptes ne certifie pas les comptes 2010 de la branche AT-MP
(03/12/2010) Le CFHE lance son nouveau site : www.cfhe.org
(05/11/2010) Colloque : DES (Distilbène Stilboestrol ) 3 générations : réalités & perspectives
(05/07/2010) Piscines. Bouillon de culture ?
(14/06/2010) Salles de remise en forme : un marché musclé mais pas sans risques
(28/05/2010) E-sante : Le site de l’Assurance maladie dédié à la santé et à la prévention est en ligne.
(10/03/2010) Cartographie de l'offre de soins hospitalière en cancérologie
(08/03/2010) Appel à une réaction face au saturnisme
(26/02/2010) Une nouvelle charte de partenariat pour réduire le risque routier professionnel du bâtiment, 2ème cause d’accidents graves et mortels du secteur
(19/02/2010) Comité interministériel de la sécurité routière (CISR).
(02/02/2010) Avec securikids.fr, la securite devient un jeu d’enfants… et de parents !
(18/01/2010) L’Afsset recommande de renforcer l’évaluation des combinaisons de protection des travailleurs contre les produits chimiques liquides
(18/12/2009) La conduite en hiver : les conseils de Bison Futé
(30/11/2009) Xavier Darcos lance une campagne expérimentale de prélèvements et de mesures des fibres d’amiante
(24/11/2009) Désamiantage et démantèlement du Clemenceau: le ministère de la défense refuse la transparence
(06/10/2009) Questionnaire de satisfaction concernant les MDPH
(07/09/2009) 2008: baisse des accidents du travail, hausse des maladies professionnelles
(26/06/2009) Expositions aux produits phytosanitaires et aux cancérogènes - Les vêtements de protection inefficaces
(03/06/2009) Les vacanciers qui se déplacent en Europe ont tout intérêt à ne pas oublier leur Carte européenne. Elle est gratuite et vous facilite considérablement la vie !
(25/05/2009) Santé et Nucléaire
(12/05/2009) Amiante : Nouveaux risques et procédures
(19/01/2009) Appel à la mobilisation contre les cancers professionnels
(07/01/2009) Travailler au froid !
(15/12/2008) Grippe saisonnière Une couverture vaccinale encore trop faible : il est urgent de se faire vacciner !
(04/11/2008) Avis de la CSC sur la sécurité de certains vêtements pour enfants.
(14/10/2008) La Semaine de la sécurité routière 2008 : renforcer la sensibilisation auprès des jeunes
(15/09/2008) Stop aux accidents de trajet !
(05/06/2008) Faut que ça tienne !
(03/06/2008) La commission européenne dénonce les effets néfaste du recyclage des déchets électroniques
(13/05/2008) Du nouveau sur la toile : le site PLATINES mis à jour
(06/05/2008) La FNATH et H2AD - Ma santé chez moi : cliquez pour voir l'offre détaillée des services
(12/03/2008) Une etude sur les cancers agricoles
(03/03/2008) Salariés agricoles : les statistiques de la MSA confirment une tendance à la baisse des accidents du travail
(13/02/2008) Un numéro national contre la maltraitance
(14/01/2008) Décembre 2007 : recul du nombre de morts sur les routes
(11/01/2008) Recherche action Vieillissement et la cessation d’activité des travailleurs handicapés en Esat
La Fnath Mentions légales Nous contacter