La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 

 

 

Une société
plus sûre

Actions de prévention des accidents du travail, de la route ou domestiques.
Une société
plus juste
Défendre et faire progresser vos droits.
Une société
plus solidaire

Faire accepter les accidentés de la vie comme des citoyens à part entière.

La FNATH

a-part-entiere.fr
Pour être informé régulièrement sur les actualités dans le domaine du handicap, de la santé ou bien encore la santé au travail, connectez-vous sur la version numérique de notre journal : 
www.a-part-entiere.fr
 

Nos actions

En partenariat avec Le Groupe La Poste, la FNATH met en ligne un nouveau guide numérique pour tout savoir sur l’accessibilité.

http://www.guide-de-l-accessibilite.org

Avec le soutien du Groupe La Poste, la FNATH vient de mettre en ligne un nouveau guide numérique pour tout savoir sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) et les règles applicables aux établissements recevant du public (ERP). Interactif, il permet aussi de poser des questions et de faire part de ses témoignages.

 

La loi handicap de 2005 avait donné un délai de 10 ans pour que tous les ERP existants soient rendus accessibles à toutes les personnes handicapées. 10 ans après, le constat est sans appel… Malgré la colère et l’incompréhension des personnes handicapées et de leurs associations, le gouvernement a fait adopter, d’une part, un nouveau dispositif (les agendas d’accessibilité programmée) permettant de prévoir des échéanciers de travaux de 3, 6 ou 9 ans, et, d’autre part, de nouvelles obligations réglementaires pour les ERP existants.

Pour répondre aux nombreuses questions que se posent tant les gestionnaires d’ERP que les membres des commissions départementales d’accessibilité, la FNATH vient de lancer, avec le soutien du Groupe La Poste, un site internet gratuit, consultable y compris en format tablette et smartphones .

 


Actualités

Les réserves de la CNSA…. corne d’abondance ?

Dans le cadre des débats sur le Projet de loi de finances rectificative pour 2015, les députés ont voté le 2 décembre dernier, sur proposition de Christian Eckert, Secrétaire d’État au Budget, un fonds d’urgence de 50 millions d’euros. Objectif : faire face aux dépenses croissantes liées au financement du RSA dans 10 départements, par le biais d’un prélèvement sur les réserves de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).

En 2011, ce fonds revêtait également un caractère exceptionnel pour 170M€ afin de faire face aux dépenses croissantes d’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) et de PCH (Prestation de compensation du handicap) des départements. Les membres du Conseil de la CNSA avaient alors accepté le caractère exceptionnel de cette aide aux départements, dès lors que celle-ci ciblait des aides directes aux personnes âgées et en situation de handicap.

Quelle ne fut pas la surprise des membres du GR31, en découvrant que le Secrétaire d’État au Budget soutenait une nouvelle « ponction de la CNSA » précisant que « si ce choix n’est pas totalement satisfaisant, il a toujours été fait par le passé, y compris en 2011 ; la date est importante. La CNSA étant actuellement dotée de 180 millions d’euros, ce prélèvement paraît soutenable ». Les membres du GR31, réunis le 17 novembre dernier, notamment lors du vote du troisième budget rectificatif 2015, n’en ont pas débattu faute d’inscription à l’ordre du jour.




Recherchez le groupement FNATH le plus proche de chez vous

La Fnath Mentions légales Nous contacter