Pour la FNATH, le déconfinement ne doit pas s’accompagner d’un dé-tricotage du droit du travail et ne doit pas oublier certaines catégories de la population.

A premier jour du déconfinement pour les français la FNATH met en ligne sur son site www.fnath.org ses propositions qui s’articulent autour de 5 principes :

  • L’obligation pour toutes les entreprises de procéder à la consultation du CSE et des IRP,
  • L’obligation de sécurité qui s’impose aux employeurs dans le cadre de la reprise en télétravail ou au sein de l’entreprise, en n’oubliant pas les travailleurs en situation de handicap,
  • Le financement ou la prise en charge des moyens de protection où la question du profit et des bénéfices n’a pas sa place. Pour cela, la FNATH propose de retenir le taux particulier de TVA à 2,1% et de financer les protections nécessaires pour les personnes ayant des soins infirmiers à domicile et pour les « travailleurs pauvres »,
  • La prohibition de toutes pratiques attentatoires aux droits fondamentaux,
  • La mise en place sans tarder, d’un régime d’indemnisation juste et digne pendant et après la période de confinement.

La FNATH sera vigilante pendant cette reprise d’activité afin que les droits des travailleurs et leur protection soient assurés.

https://www.fnath.org/actualites/covid-19-positions-de-la-fnath-sur-la-reprise-dactivite/

Télécharger le communiqué de presse en pdf

Découvrez nos derniers communiqués de presse

https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2021/09/steleAZF.jpg

AZF……. 20 ans après rien n’a changé pour les accidentés du travail

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2021/09/FIVA.ONIAM_.jpg

Fusion FIVA-ONIAM : Le gouvernement recule

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2021/03/Panneau-direction-sante-au-travail.jpg

Loi santé au travail : un PASS pour les employeurs !

Découvrir