Alors que le Premier Ministre annonce sa volonté d’être « Souverains, souverains pour cultiver, souverains pour récolter, souverains pour nous alimenter », ce dont nous ne pouvons que nous réjouir,

La décision de « mise sur pause », sous la pression de lobbies, du plan Ecophyto dont le but est de réduire l’usage des pesticides est incompréhensible et inadmissible pour les victimes des pesticides.

Alors que l’activité du Fonds d’indemnisation des victimes de pesticides mis en place en 2020 augmente, après des débuts difficiles en raison de la méconnaissance de son existence, cette annonce par le Premier Ministre est perçue avec une grande déception et, laisse un goût amer.

Elle est en tout cas incohérente avec la reconnaissance par les pouvoirs publics de l’impact sanitaire des pesticides sur les professionnels, qui a amené la création du fonds d’indemnisation.

La FNATH reste à la disposition des victimes pour les accompagner.

Découvrez nos derniers communiqués de presse

https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2024/02/AdobeStock_176704970.jpeg

La FNATH dénonce l’augmentation des franchises décidée par le gouvernement

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2018/03/Groupe-de-masques-6.jpg

LES VICTIMES NE VOUS DISENT PAS MERCI !

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2021/07/AdobeStock_113902859.jpeg

Cancers et ultraviolets : 1.5 million de travailleurs concernés

Découvrir