Lors du conseil de la CNSA qui s’est tenu le 21 novembre, le gouvernement a annoncé que 100 millions d’euros seront ponctionnés sur les réserves pour aider les départements en difficulté. 

Pour la FNATH, membre du conseil de la CNSA, cette ponction est inacceptable tant sur le fond que sur la forme.

Sur la forme, elle s’apparente à un déni de la gouvernance du conseil de cette caisse et de l’ensemble des parties prenantes. En effet, l’annonce a été faite en séance, sans aucune concertation en amont. La FNATH note d’ailleurs que le communiqué de presse du Gouvernement annonçant le vote du budget a été envoyé avant le vote par le conseil, ce qui témoigne du mépris du fonctionnement de cette instance.

Sur le fond, une réponse aux difficultés financières des départements par une nouvelle ponction de la CNSA reste par nature inefficiente et insuffisante.

La FNATH appelle une réflexion structurelle et en co-construction avec l’ensemble des acteurs afin de permettre, d’une part, un financement pérenne pour une politique de solidarité rénovée et efficace, et, d’autre part, à la CNSA de jouer pleinement son rôle.

Cette nouvelle ponction sur les réserves de la CNSA qui interroge sur sa soutenabilité même de la caisse, s’apparente à de vieilles méthodes politiques, qu’il convient de revoir en profondeur dans une démarche de ci-construction.

 

Découvrez nos derniers communiqués de presse

https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2022/12/ANSM.-AdobeStock_459260901-1.jpeg

Affaire LEVOTHYROX : Après MERCK, L’ANSM mise en examen

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2022/12/invalidite.jpg

Réforme des règles de cumul de la pension d’invalidité : la FNATH dénonce une nouvelle discrimination entre les assurés

Découvrir
https://www.fnath.org/wp-content/uploads/2022/11/AdobeStock_274966957.jpeg

Après le glyphosate, après le chlordécone et bien d’autres ; la chloridazone

Découvrir