La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Pénibilité : la réforme qui fait … « pschitt … » !!! (08/02/2011)

Les projets de décrets sur les conditions de départ en retraite dans le cadre du dispositif pénibilité sont maintenant connus. La FNATH s’était opposée au volet pénibilité de la loi de réforme des retraites qui, en restant sur une incapacité médicalement constatée, exclut des milliers de personnes exposées à des conditions de travail réduisant leur espérance de vie mais n’entraînant pas d’incapacité. Les projets de décret viennent réduire encore plus le nombre des bénéficiaires.
Les projets de décret qui sont maintenant connus sont très restrictifs et viennent réduire encore plus le nombre de bénéficiaires, dans la mesure où ils prévoient une durée d’exposition à un facteur de risque, pour les personnes ayant un taux entre 10 et 20%, extrêmement élevé : en fixant cette durée à 17 ans, le Gouvernement exclut du dispositif les personnes qui vont travailler moins longtemps dans de telles conditions, mais dont l’espérance de vie, en raison de la pénibilité de leur travail, sera pour autant réduite. Par ailleurs, pour les taux inférieurs à 10%, on ne pourra pas additionner plusieurs taux inférieurs à 10% puisque ce taux devra être obtenu au titre de la même maladie.

Le fait de confier à des commissions pluridisciplinaires l’examen des conditions d’octroi dans le dispositif va également entraîner une véritable inégalité de traitement selon les territoires, si ce n’est une « pagaille », incompréhensible pour les personnes concernées. De plus, le texte prévoit que « le silence gardé pendant plus de quatre mois par la caisse vaudra décision de rejet ». Enfin, la FNATH ne peut que regretter par ailleurs que ces commissions ne laissent aucune place aux associations de victimes, alors même qu’elles connaissent parfaitement la réalité de la pénibilité au travail.
Par ailleurs, le projet de décret ne prévoit aucune modalité de recours contre la décision soit du médecin conseil relative à la reconnaissance de l’identité des lésions soit de la commission pluridisciplinaire. Il sera donc impossible aux personnes concernées de faire valoir leurs droits.
Ainsi, si on retire les personnes sans reconnaissance d’un taux d’incapacité à 60 ans (par exemple pour les cancers d’origine professionnelle) et les personnes qui ont été exposées à des facteurs de risque mais pour une durée inférieure à 17 ans, on se demande bien qui va pouvoir bénéficier de ce dispositif et quelle est la fiabilité du nombre de 30 000 bénéficiaires avancés par le Gouvernement.
Pour la FNATH, c’est bien une réforme qui fait « pschitt ». Aujourd’hui, comme hier, des travailleurs exposés à des facteurs de pénibilité vont continuer à mourir bien avant d’autres catégories sans même pouvoir profiter de leur retraite
.

Précédents articles:
(05/11/2015) Déserts médicaux : réalité versus fantasme ?
(03/03/2015) Retour sur la conférence de presse du 10 février 2015
(09/02/2015) Les dix ans de la loi Handicap. On n’est pas au bout de nos peines !
(21/03/2013) Réussir 2015 : rapport sur l’accessibilité aux personnes handicapées Combien de temps encore va durer l'exclusion de millions de français ?
(13/02/2013) Pétition. Pour une instruction sans entraves
(07/11/2012) Le bout du tunnel pour les victimes de l’amiante condamnées par la Cour d’appel de Douai à rembourser leur indemnisation
(19/07/2012) Amiante. Les victimes soulagées dans l’affaire de Douai
(22/03/2012) Pour des élections sans entraves pour les citoyens handicapés
(05/01/2012) Adaptation du logement des personnes handicapées
(24/11/2011) Touche pas à mes IJ !
(04/11/2011) Campagne « pour une loi juste » La FNATH lance une pétition pour l’adoption des propositions de loi améliorant l’indemnisation des victimes du travail
(30/06/2011) Dépôt d’une proposition de loi sur l’indemnisation des victimes du travail. Une proposition de loi pour « ceux qui se lèvent tôt »
(07/06/2011) Mediator. Les observations de la FNATH
(08/02/2011) Pénibilité : la réforme qui fait … « pschitt … » !!!
(28/12/2010) Les usagers auscultent les déserts médicaux
(02/04/2010) Le livre blanc sur l’indemnisation des victimes du travail
(09/03/2010) Suppression du juge d'instruction : Fausse concertation autour d'un monstre juridique
(12/02/2010) Installation du comité interministériel du handicap. Le nouveau souffle est-il déjà sous assistance respiratoire ?
(17/12/2009) 71% des salariés se déclarent opposés à la fiscalisation des indemnités journalières
(07/12/2009) Ensemble contre la taxation des victimes du travail
(16/11/2009) Plan cancer 2 : la FNATH attend des mesures concrètes sur les cancers professionnels.
(23/09/2009) Amiante : L’Afsset recommande d’abaisser la valeur limite d’exposition en milieu professionnel
(16/07/2009) Cancer et environnement
(08/06/2009) Refus de soins: le testing du CISS
(04/06/2009) Formation professionnelle : les personnes handicapées ne doivent pas être les laissées pour compte de la réforme.
(12/05/2009) Réforme des Tass : la résistance s’organise !
(04/03/2009) Droits des maldes et qualité du système de santé : un nouveau sondage du CISS
(19/02/2009) Réforme de l'hôpital: les propositions de la FNATH
(02/02/2009) Accès aux soins des personnes en situation de handicap
(29/11/2008) Réforme de l'hôpital: les propositions de la FNATH
(20/10/2008) PLFSS pour 2009 : la FNATH envoie ses propositions aux parlementaires
(25/07/2008) Santé : changer de logiciel
(21/07/2008) Pénibilité au travail : le gouvernement doit reprendre la main au plus vite !
(08/07/2008) Les Français et les risques environnementaux
(19/06/2008) Urgence sur les dépassements d'honoraires
(11/06/2008) Collectif « Ni pauvre, ni soumis »
(05/05/2008) Rapport Le Garrec sur la cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante
(02/03/2008) Un système de santé de plus en plus inégalitaire
(20/02/2008) Elections municipales : les partis politiques nous répondent
(20/02/2008) La FNATH dépose un recours devant le Conseil d'Etat
(22/01/2008) Appel au Président de la République
(22/01/2008) Que défendons-nous?
La Fnath Mentions légales Nous contacter