La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Les médecins ont encore peu le réflexe « cancer professionnel » (23/09/2009)

« Au cours des formations que je dispense sur la question des cancers professionnels, j’ai plusieurs fois demandé : “ Comment gérez-vous la question du parcours professionnel de vos patients ? ” Ceux qui s’en tirent le mieux sont encore ceux qui ont conservé des dossiers papier », répond Claude Bronner. Ce médecin généraliste, co-­président du syndicat professionnel Union généraliste se confie sans détour.
Malgré les efforts réalisés en termes de formation et d’information, les praticiens méconnaissent encore la question des maladies professionnelles, mais, selon lui, ce n’est ni une question d’organisation ni de formation. « Alors qu’une des activités importantes du médecin c’est l’arrêt de travail, il n’y a rien dans ses outils informatiques de base qui lui permettent de gérer la carrière professionnelle de ses patients. »
La Fnath Mentions légales Nous contacter