La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Témoignage sur la mise en cause du tétrachloroéthylène (14/01/2009)

Une adhérente de la FNATH et lectrice de notre journal APE témoigne sur la mise en cause du tétrachloroéthylène dans un certain nombre d’affaires de voisinage avec des pressings. « J’ai été en contact avec ce produit pendant six ans ! J’ai par la suite été victime d’un emphysème et je souffre désormais d’asthme. »

Pour Madame D. tout s’est donc très vite enchaîné : « j’ai été licenciée par mon employeur. Depuis ce jour, je suis au chômage et je n’arrive pas à retrouver un emploi ». Cette dernière a également subi les conséquences d’actes douteux de la part de son employeur : « Avant que la médecine du travail effectue des prélèvements d’air, celui-ci a fait aérer tous les locaux afin que l’on décèle le moins de traces possibles de la substance mise en cause ! » Enfin Madame D conclut son témoignage en nous incitant à poursuivre « notre combat contre tous ces produits, car je vous l’assure, bien d’autres sont aussi nuisibles et dangereux pour notre santé. »    

La Fnath Mentions légales Nous contacter