La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

La route ferait en France autant de blessés avec séquelles majeures que de tués. (06/05/2008)

voiture accidentées

 

D’après une estimation nationale conduite par l’UMRESTTE (Unité mixte de recherche épidémiologique et de surveillance Transport Travail Environnement) et publiée ce jour même dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire, la route ferait en France autant de blessés avec séquelles majeures que de tués.

On peut donc affirmer dès à présent, d’après l’étude publiée aujourd’hui, que le risque d’être lourdement handicapé suite à un accident de la circulation est égal au risque d’être tué sur la route tous modes de transports confondus. Enfin, pour les cyclistes et les usagers de deux-roues motorisés, le risque de handicap lourd est beaucoup plus élevé que celui d’être tué.

Cette étude s’est portée sur les personnes blessées non décédées, recensées par le registre médical des victimes d’accidents de la circulation routière du Rhône. Ces données ont été comparées à celles recueillies par les forces de l’ordre. Un croisement de ces deux sources a été effectués sur la période 1996-2004 et a ainsi permis de dresser une estimation nationale.

 

Ainsi, toujours selon cette étude, on estime le nombre annuel moyen de blessés (toutes gravités) à 514.300, dont 41.000 piétons, 56.000 cyclistes, 120.000 usagers de deux-roues motorisés et 277.000 automobilistes.

 

Sur l’ensemble de ces accidentés, on dénombre tous les ans, près de 7500 victimes présentant des séquelles majeures, alors que les personnes tuées sont au nombre de 7400 par an sur la même période. On observe également que les lésions au crâne sont les plus souvent présentent sur les piétons et les cyclistes alors que les blessures aux membres inférieurs et à la colonne vertébrale sont relativement plus courantes chez les automobilistes et usagers de deux-roues motorisés. Il est enfin utile de préciser que les usagers de deux-roues motorisés ne représentent que 1% du trafic, et les automobilistes 74%.


Voir la totalité de l'étude réalisée par le BEH

Précédents articles:
(04/02/2014) cancersprofessionnels.com. La FNATH lance un site internet pour prévenir les inégalités sociales du cancer
(28/10/2013) Notez les sites de La Poste
(25/07/2013) Pénibilité au travail
(07/06/2011) Bande-dessinée Contre-temps
(29/04/2011) Guide du représentant dans les commissions d’accessibilité
(05/11/2010) Retraites. Des avancées insuffisantes
(31/08/2010) Produits chimiques. De nouveaux pictos pour vous protéger et vous informer
(03/06/2010) Fiscalisation des indemnités journalières. Une mesure injuste qui fait toujours débat
(10/03/2010) Acouphènes Il faut sortir du silence !
(18/01/2010) Cancers professionnels. Une reconnaissance en dessous de tout
(26/06/2009) Pesticides et pathologies professionnelles
(08/01/2009) Pressings
(14/11/2008) Le système de soins de santé français a chuté
(04/11/2008) L'INRS met en ligne un dossier sur le risque routier professionnel
(18/07/2008) C’est moche et ça ne va avec rien !
(11/06/2008) Les chiffres de l'accidentalité routière pour le mois de mai
(06/05/2008) La route ferait en France autant de blessés avec séquelles majeures que de tués.
(03/03/2008) Amiante : le principal syndicat canadien renonce à lancer un appel à l’interdiction
(21/02/2008) Lancement d'un forum pour prévenir les accidents domestiques
(23/01/2008) Lancement de "Hopital.fr" premier portail grand public sur l'hôpital
(07/01/2008) 3e Semaine nationale des accidentés de la vie
(11/12/2007) 3e Semaine nationale de la FNATH : un premier bilan encourageant
La Fnath Mentions légales Nous contacter