La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

La FNATH dépose un recours devant le Conseil d'Etat (20/02/2008)

Stétoscope  Alors que des malades ont commencé la grève des soins, la FNATH poursuit son combat sur le plan juridique. Avec l'ANDEVA, elle vient de déposer devant le conseil d'Etat un recours pour demander l'annulation du décret instaurant les franchises médicales.

Icone Médecine

 

 Ce recours fait suite à l'action menée par les deux oprganisations depuis plusieurs mois : la manifestation nationale qui a réuni près de 20 000 personnes le 13 octobre dernier, l'argumentaire aux parlementaires pour la saisine du conseil constitutionnel.

Les franchises médicales portent atteinte à l’accès aux soins
Dans sa décision du 13 décembre dernier, le conseil constitutionnel avait exprimé une réserve concernant l’instauration des franchises, demandant à ce que les montants – fixés par décret - ne remettent pas en cause l’accès aux soins garantis par le Préambule de notre Constitution.
 
Cette réserve doit aujourd’hui être appliquée, sauf à considérer que les réserves émises par le conseil constitutionnel n’ont aucune valeur. En effet, les montants fixés par le décret d’application, combinés aux autres efforts financiers demandés aux assurés sociaux depuis 2004 constituent de véritables obstacles à l’accès aux soins.
 
Il ne suffit pas d’exonérer les personnes à la CMU pour assurer le respect du droit à la santé garanti à tous par le Préambule de la Constitution de 1946 mais aussi par la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne, dont la valeur juridique est d’ailleurs renforcée par le nouveau Traité européen dit simplifié. 
 
Une atteinte au droit des victimes du travail.
Pour la FNATH et l’ANDEVA, ces nouvelles franchises médicales sont contraires à la convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. En effet, elles introduisent au détriment des victimes du travail une différence de traitement avec les autres victimes d’un dommage corporel inacceptable et prohibée par ces textes. Les victimes du travail, contrairement aux autres victimes d’un dommage corporel en France, ne pourront obtenir du responsable de leur accident ou maladie, le remboursement de cette nouvelle franchise. 
 
Un décret en contradiction avec la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008
Alors que la Loi de financement de la sécurité sociale laissait le choix entre le versement de la franchise par les soins de l’assuré ou un prélèvement opéré par les caisses, le décret impose le seul prélèvement sur « les prestations de toute nature » à verser par la caisse. En conséquence, même des petites pensions ou des minima sociaux pourront voir leurs maigres montants mensuels amputées par le montant des franchises si, par malheur, leurs titulaires avaient la malchance de tomber malade.
Précédents articles:
(05/11/2015) Déserts médicaux : réalité versus fantasme ?
(03/03/2015) Retour sur la conférence de presse du 10 février 2015
(09/02/2015) Les dix ans de la loi Handicap. On n’est pas au bout de nos peines !
(21/03/2013) Réussir 2015 : rapport sur l’accessibilité aux personnes handicapées Combien de temps encore va durer l'exclusion de millions de français ?
(13/02/2013) Pétition. Pour une instruction sans entraves
(07/11/2012) Le bout du tunnel pour les victimes de l’amiante condamnées par la Cour d’appel de Douai à rembourser leur indemnisation
(19/07/2012) Amiante. Les victimes soulagées dans l’affaire de Douai
(22/03/2012) Pour des élections sans entraves pour les citoyens handicapés
(05/01/2012) Adaptation du logement des personnes handicapées
(24/11/2011) Touche pas à mes IJ !
(04/11/2011) Campagne « pour une loi juste » La FNATH lance une pétition pour l’adoption des propositions de loi améliorant l’indemnisation des victimes du travail
(30/06/2011) Dépôt d’une proposition de loi sur l’indemnisation des victimes du travail. Une proposition de loi pour « ceux qui se lèvent tôt »
(07/06/2011) Mediator. Les observations de la FNATH
(08/02/2011) Pénibilité : la réforme qui fait … « pschitt … » !!!
(28/12/2010) Les usagers auscultent les déserts médicaux
(02/04/2010) Le livre blanc sur l’indemnisation des victimes du travail
(09/03/2010) Suppression du juge d'instruction : Fausse concertation autour d'un monstre juridique
(12/02/2010) Installation du comité interministériel du handicap. Le nouveau souffle est-il déjà sous assistance respiratoire ?
(17/12/2009) 71% des salariés se déclarent opposés à la fiscalisation des indemnités journalières
(07/12/2009) Ensemble contre la taxation des victimes du travail
(16/11/2009) Plan cancer 2 : la FNATH attend des mesures concrètes sur les cancers professionnels.
(23/09/2009) Amiante : L’Afsset recommande d’abaisser la valeur limite d’exposition en milieu professionnel
(16/07/2009) Cancer et environnement
(08/06/2009) Refus de soins: le testing du CISS
(04/06/2009) Formation professionnelle : les personnes handicapées ne doivent pas être les laissées pour compte de la réforme.
(12/05/2009) Réforme des Tass : la résistance s’organise !
(04/03/2009) Droits des maldes et qualité du système de santé : un nouveau sondage du CISS
(19/02/2009) Réforme de l'hôpital: les propositions de la FNATH
(02/02/2009) Accès aux soins des personnes en situation de handicap
(29/11/2008) Réforme de l'hôpital: les propositions de la FNATH
(20/10/2008) PLFSS pour 2009 : la FNATH envoie ses propositions aux parlementaires
(25/07/2008) Santé : changer de logiciel
(21/07/2008) Pénibilité au travail : le gouvernement doit reprendre la main au plus vite !
(08/07/2008) Les Français et les risques environnementaux
(19/06/2008) Urgence sur les dépassements d'honoraires
(11/06/2008) Collectif « Ni pauvre, ni soumis »
(05/05/2008) Rapport Le Garrec sur la cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante
(02/03/2008) Un système de santé de plus en plus inégalitaire
(20/02/2008) Elections municipales : les partis politiques nous répondent
(20/02/2008) La FNATH dépose un recours devant le Conseil d'Etat
(22/01/2008) Appel au Président de la République
(22/01/2008) Que défendons-nous?
La Fnath Mentions légales Nous contacter