La FNATH en quelques chiffres

200 000 adhérents
depuis 1921
20 000 bénévoles
 

 
Plus sûre Plus juste Plus solidaire

Citoyennes à part entière ! (16/01/2008)

Le fait d’être femme et handicapée peut entraîner une double discrimination. Vous retrouverez le témoignage de femmes qui font part, de cet état de fait condamnable que les Nations unies et le Parlement européen dénoncent aussi.

Les femmes, les filles handicapées courent, dans leur famille comme à l’extérieur, des risques plus élevés de violence, d’atteinte à l’intégrité physique, d’abus, de délaissement ou de défaut de soins, de maltraitance ou d’exploitation... C’est la convention des Nations unies qui l’affirme ! Et c’est sur ce douloureux constat et bien d’autres, que la commission femmes du Parlement européen a fait adopter en mars 2007 un projet de résolution sur la situation des femmes handicapées dans l’Union. « Dans les représentations mentales, la femme reste un objet abîmé, complète Maudy Piot qui combat la double discrimination faite aux femmes handicapées. Celles-ci doivent se battre comme toute personne qui diffère de la norme. » La norme, pour ceux qui sont tombés dedans, étant généralement considérée com­me le masculin.
La Fnath Mentions légales Nous contacter